Alternatives aux écrans pour les enfants

Avant toutes choses, cet article n’est en aucun cas fait pour vous culpabiliser. Ne le voyez pas comme tel… J’espère vous apporter quelques propos complets sur les écrans et ce qu’ils causent à nos enfants mais aussi des propositions pour vous en passer au maximum durant votre quotidien.

Être parents n’est pas facile, on débarque dans ce nouvel univers sans mode d’emploi et il est souvent difficile de jongler entre la théorie et la réalité. Un parent c’est quoi ? C’est un adulte qui fait tout pour que l’enfant ou les enfants qui vivent sous son toit, à temps plein ou à temps partiel (vous me voyez venir…) affrontent la vie de tous les jours le plus sereinement possible. Être parent, ce n’est pas forcément avoir un lien de sang, beaucoup d’entre-nous se retrouvent parent parce qu’ils partagent la vie d’un parent. Ce n’est pas parce que l’on a pas de lien de sang avec un enfant que l’on ne peut pas participer à son bien-être. Mais bref c’est un autre sujet et si je l’aborde légèrement ici c’est parce que je sens arriver le commentaire de la légitimité en mode « ton enfant n’est pas encore né donc tu ne peux pas comprendre » ou encore « tu n’es pas maman célibataire, tu ne peux pas comprendre ». C’est un peu le même principe que quand il y a quelques jours Papa Plume a pris la parole sur l’allaitement et qu’il s’en est pris plein la tête parce que « non mais un homme qui parle d’allaitement c’est un scandal ! ». Sachez que dans les pays nordiques notamment, les hommes savent tout autant que les femmes comment fonctionne l’allaitement et sont de réelles parties prenantes dans l’allaitement de leur(s) enfant(s).

 

La question des écrans me tracasse depuis un moment parce que j’ai pu voir à plusieurs reprises les conséquences d’un trop plein d’écrans sur un enfant. Je vous ai donc posé la question sur Instagram pour essayer de comprendre à quel moment et à quel fréquence vos enfants regardent la télévision, sont sur une tablette et / ou ont accès au téléphone. Ci-dessous un medley de vos réponses :

  • Le matin quand les parents se préparent
  • En rentrant de l’école, après le goûter
  • Jours de pluie, de fatigue des parents
  • Plateau TV devant un dessin animé
  • Après les devoirs, sous forme de récompense
  • Le mercredi après-midi, le weekend, pendant les vacances
  • Pendant que les parents sont occupés avec les taches ménagères ou avec les autres enfants du foyer
  • Lorsque les enfants sont fatigués, énervés
  • Chez les grands-parents ou les amis
  • Lorsque les enfants sont malades
  • Le temps de préparer le repas du soir, avant le diner
  • Le temps de prendre une douche pour le ou les parents
  • En voiture lors des trajets vers les vacances
  • Lorsque le ou les parents sont à bout de nerfs…

Pour le temps cela varie entre 10 minutes à 1h30 par jours pour des enfants entre 2 ans et 12 ans.

 

Le mythe des parents qui peuvent jouer tout le temps avec leurs enfants

Lorsque l’on est parent, il est important de passer du temps avec son ou ses enfants, cela participe à leur développement personnel mais cela permet aussi de créer et entretenir un lien affectif. Mais bien entendu, on ne peut pas être 24 heures sur 24 auprès de nos enfants, que l’on soit en appartement ou en maison, que l’on travaille ou non, nous adulte, nous avons des choses à faire. Des tâches qui nécessites d’être libre tant dans nos mouvements que dans nos pensées. Grosso modo on ne peut pas passer notre temps à avoir notre enfant dans les bras ni à guetter ses moindres faits et gestes.

De plus, il a été prouvé au fil des années que les enfants ont besoin de se retrouver seul sur de petits moments, de jouer seul et ce pour développer leur autonomie et leur imaginaire. Dès petit et en fonction de votre enfant – ne le brusquez pas – laissez du temps à votre enfant pour appréhender le monde sans que vous soyez dévoué corps et âme à sa découverte. Proposez-lui des livres, des jouets, une activité et veillez à ce qu’il se trouve dans un espace 100% sécurisé.

 

Ok Chloé, comment ça se passe chez toi ?

Pour ceux qui ne se souviennent pas, le fils de Greg est chez nous un weekend sur deux et la moitié des vacances scolaires. Il a 5 ans et vient à notre domicile sur ce rythme depuis qu’il a 3 ans.

Notre environnement : nous vivons dans une maison avec un jardin, les chambres des enfants sont à l’étage, la chambre du fils de Greg est juste au-dessus de la pièce de vie. Il dispose d’un espace de plus de 20 mètres carrés où nous avons créé plusieurs univers.

  • Un coin bureau avec tout le nécessaire pour colorier (cahier vierge, coloriage, planches à colorier, tableau avec feutres effaçables, cahiers d’activités…).
  • Un coin lecture avec des étagères et une bibliothèque mobile où Mini-Loup peut s’installer pour bouquiner à sa guise.
  • Un coin dodo pour les nuits et les siestes.
  • Un coin jeux avec des meubles permettant de compartimenter : jeux de construction, instruments de musiques, coffrets de découvertes, puzzle, LEGO, Playmobil…
  • Un coin pour s’habiller avec des coussins.
  • Un coin motricité avec une planche Wobbel et des tapis de gym.
Coin jeux et vêtements dans une chambre d'enfantsCoins lecture et motricité dans chambre d'enfantCoin bureau chambre d'enfant

Dans le garage, Mini-Loup a accès à son vélo, des jeux (ballons, raquettes…) et des outils de jardinage adaptés à son âge. Il peut donc disposer de l’extérieur comme il le souhaite, notre terrain étant grillagé / sécurisé.

Dans la pièce à vivre, il a un espace avec une petite table où il peut également colorier, faire de la peinture ou de la pâte à modeler. Nous avons mis les jeux de sociétés et les cahiers d’activités scolaires dans un meuble à sa portée pour qu’il puisse les choisir en toute autonomie. Et près du canapé, il dispose de revues adaptés à son âge et sur les animaux.

Coin autonomie enfant dans la pièce de vieActivités en autonomie pour les enfants

Mais où est la TV me direz-vous ? Au risque de décevoir, moi la grande Ayatollah de l’écologie (fin de la dédicace 😀 ) – nous avons bien une télévision, équipée d’un lecteur Blu-ray, de consoles de jeux vidéos et d’abonnements en tout genre. Nous avons Netflix depuis des années et pendant un an, nous bénéficions de Canal+ Series grâce à notre box. Et pour ne rien vous cacher j’hésite même à prendre un abonnement chez Disney !! Notre TV n’est simplement pas dans la pièce de vie, parce que nous avions la possibilité de nous créer un espace dédié qui se trouve à l’étage sur la mezzanine. J’adore la TV, j’en avais même une dans ma chambre quand j’étais petite, je la regardais tous les matins avant de partir à l’école, nous avions TPS puis CanalSat à la maison et Disney Chanel était ma chaine préférée ! Mais non seulement c’était une autre époque mais en plus les programmes étaient bien différents… En tous cas je n’ai pas souvenir qu’on nous servait du « Sprout a craqué son slip » (pour ceux qui connaissent ce charmant dessins animés…). Comme notre TV se voit moins, elle est moins source de tentation 😀

A la maison, lorsque Mini-Loup est là – et lorsque Mini-Lion grandira il en sera de même pour lui – le seul moment où il peut regarder la TV c’est quelques fois le vendredi soir après le repas, c’est un moment où tous ensemble on regarde un Disney – que voulez-vous on est génération Disney ou non :D. En dehors de ce rare moment, il n’y a pas d’écran.

 

Pendant les taches ménagères

Les enfants aiment être impliqués, si vous passez l’aspirateur, n’hésitez pas à lui confier un petit balais ou une balayette ou un chiffon pour qu’il vous aide. Il en sera ravie et vous pourrez avancer tout en partageant un moment avec votre enfant. Dans les réponses, on me parlait du repassage, là aussi vous pouvez ruser en proposant à votre enfant de participer avec un faux fer bien entendu, proposez-lui de repasser ses petits mouchoirs en tissu par exemple. Et si votre enfant ne souhaite pas participer, ok pas de souci, plutôt que de le laisser devant un écran, peut-être peut-il prendre un livre et vous raconter une histoire, vous pouvez ainsi interagir avec lui. Pour les plus grands comme Mini-Loup, les magazines à dispo ou la proposition de réaliser un puzzle peut fonctionner, en tous cas c’est le cas ici et Mini-Loup ne nous demande pas d’aller devant la TV. L’âge actuel de Mini-Loup permet aussi à Greg de l’impliquer totalement dans la vie de la maison, par exemple lorsque Greg s’occupe de l’enclos de Venus, Mini-Loup est super content d’aider son papa. Ça fonctionne aussi au jardin pour les petits travaux ou encore pour les petits bricolages 🙂 Les enfants peuvent parfois nous surprendre dans l’aide qu’ils peuvent apporter, certes ça peut parfois rendre la tâche un peu plus longue mais quand je vois comme Greg est super content de partager des moments de vie quotidienne avec son fils je pense que ça en vaut la peine.

Pendant la cuisine

Là j’ai juste envie de vous renvoyer vers le compte Instagram de Marie (@les_petits_ecolos), maîtresse et directrice d’école qui a prouvé par A + B que les enfants peuvent participer à la préparation des repas et même sans acheter des outils adaptés à leur âge ! Ici nous avions fait le choix de prendre un coffret Opinel pour Mini-Loup lorsqu’il a eu 4 ans. Ce coffret contient un économe, un protège doigts et un couteau adapté aux petites mains et avec des indices pour le positionnement des doigts. Mini-Loup participe activement à la cuisine, il a une tour d’observation (fabriqué par Greg) qui lui permet d’être debout et à bonne hauteur du plan de travail. Il est très demandeur dès qu’il y a des fruits et légumes à éplucher ou encore lorsqu’il y a des préparations : pizzas, croque-monsieur, poisson pané, gâteaux, légumes à farcir… D’ailleurs il y a quelques semaines il nous a soufflé car il expliquait comment se déroulait les repas chez nous et il a mimé la façon dont je coupe les courgettes, c’était un moment extra où tu te dis : les enfants voient tout, entendent tout et comprennent très bien 😉

Tour d'observation MontessoriPoste à hauteur pour les enfants

Autre astuce, le Batchcooking ! A faire avec ou sans les enfants 🙂 Vous pouvez consulter mon article sur le sujet ou encore vous faire coacher par Sabrina par exemple !

Pendant que les parents se préparent

L’exemple le plus concret que je peux vous apporter c’est le lundi matin, avant le départ pour l’école. On part généralement vers 8h00 car nous avons 30 minutes de route pour aller à l’école de Mini-Loup (il est scolarisé dans une école proche de chez sa maman). Greg se lève 10 minutes avant de lever son fils, ça lui laisse le temps de passer aux WC et de sortir les chiens dans le jardin. Puis il prépare le petit-déjeuner de Mini-Loup et va le réveiller. Les habits de Mini-Loup sont prêts la veille et à son réveil Mini-Loup passe au WC, enlève sa couche et s’habille. Comme ça il peut prendre le temps de petit-déjeuner. Le petit-déj comme tous les repas se font à table, sans écran et avec tout le monde généralement ou à minima Greg. C’est un moment de papotage entre les 2 gars de la maison 😀 Avant la fin du petit-dej de Mini-Loup, Greg va s’habiller – nous prenons nos douches le soir avant de dormir donc le matin c’est juste rafraichissement et habillage, ce qui va très vite. Une fois le petit-dej terminé Mini-Loup entame sa « mission » : débarrasser la table, passage au WC, lavage de mains, brossage de dents. Si Mini-Loup s’habille tout seul, il faut tout de même contrôler le brossage de dents, Greg s’occupe de lui mettre le dentifrice sur la brosse à dent et veille au bon brossage. Puis c’est l’heure de s’habiller (chaussures et/ou manteau) et de partir 🙂 Le top c’est de pouvoir s’organiser pour se préparer avant le réveil ou après le coucher des enfants. Non seulement on profite plus de sa douche ou de son bain mais en plus on a le temps de le faire 😀

Si vous avez envie de tester une petite méthode d’organisation, je vous renvoie vers l’article Trouver une organisation pour sa maison 🙂

Lors des sorties au restaurant ou chez des amis

En général lorsque nous sortons chez des amis, nous emmenons toujours de quoi occuper Mini-Loup, nos amis ont quasiment tous des enfants dont les âges sont plus ou moins proches de celui du petit de Greg mais nous emmenons toujours quelques jeux comme un puzzle, un jeu de memo ou encore des livres et le top c’est la malette à dessin. Cette dernière est d’autant plus pratique quand on est au restaurant. Nous en avons pris une équipée d’une tablette en bois de chez Ikea. Mini-Loup y retrouve crayons de couleurs et feutres ainsi qu’un cahier, des coloriages… Elle se transporte très facilement et sa taille est très pratique. Depuis qu’on l’a on ne s’en passe plus. Cet achat nous l’avons fait car une des premières fois où nous sommes allés au restaurant avec Mini-Loup, il nous a demandé nos téléphones pendant que nous mangions nos desserts… Il avait fini avant nous et on s’est un peu retrouvé comme des imbéciles car bien entendu il était hors de question de lui donner nos téléphones, peu importe qu’il en est l’habitude ça ne nous était pas concevable…

Pour les trajets en voiture vers les vacances

Là ça dépend vraiment des enfants, si le votre est malade en voiture, vous n’avez pas 36 000 options… Lorsque j’étais petite, mon père avait acheté des écrans et un lecteur DVD portable pour que nous puissions regarder des DVD en voiture en dehors d’écouter de la musique car j’ai toujours été extrêmement malade lors des trajets. Mini-Loup n’est pas malade du tout en voiture, ça c’est vraiment top, du coup il s’occupe avec des revues, des livres, il a sa Lunii avec un casque pour être dans son mode, il regarde le paysage et si vraiment le trajet lui parait long et que toutes les autres options sont épuisées, nous avons toujours mon vieil iPad à portée de mains où l’on a fait une présélection de dessins animés sur Netflix et qu’il peut regarder, généralement il regarde soit un film animé, soit 2 petits dessins animés de 25 minutes. Cette année par exemple pour aller dans le Périgord, il n’en a pas eu besoin, le trajet étant court 🙂 A noter que lorsque nous voyageons, nous ne prenons que très rarement l’autoroute. La conduite monotone nous ennuie vite, on préfère prendre un peu plus de temps par les petites routes et visiter le France dans ses moindre recoins donc le paysage ne manque pas de reliefs à regarder 😀

Pour les autres cas que vous avez évoqué

Gérer un ou plusieurs enfants ce n’est pas toujours évident, on l’a bien vu lors du confinement, de nombreux parents ont craqué en n’ayant plus le soutien de l’école et autres infrastructures qui accueillent les enfants. Il faut aussi savoir se ménager et il y a des circonstances où la TV si elle est proposée dans un cadre peut se révéler une bonne alliée. Par exemple, quand un enfant est malade… Difficile de lui donner un livre ou de lui proposer un puzzle s’il est faible. Outre le fait de dormir, profitez d’un petit moment devant la TV peut aussi leur faire du bien. Chez les grands-parents c’est un autre univers où généralement les parents n’ont pas leur mot à dire, alors laissez vos parents à vous gérer comme ils l’entendent, vos enfants savent très bien que c’est un cadre et des règles différentes.

Pour les moments où vous êtes crevés, énervés où que vous avez envie de leur faire plaisir, tentez plutôt de les orienter vers un livre où vous leur proposez de vous raconter une ou plusieurs histoires. Proposez leur un jeu calme avec vous ou sans vous si vous avez besoin de vous isoler pour redescendre en pression. La méditation en famille peut être aussi une option sympa.

Et enfin, lorsque vos enfants sont énervés, que vous soyez en appartement ou en maison, avec ou sans jardin / balcon, s’il fait beau, proposez-leur éventuellement une activité extérieur, même si c’est juste taper dans un ballon dans le parc le plus proche. Ou un peu de sport à la maison, mettez de la musique, dansez, faites quelques exos, les enfants énervés ont besoin de se défouler et rester devant la TV ce n’est pas franchement ce qui va les défouler 🙂

Pour les tout-petits

Ce que je vous indique jusque là peut se mettre en place dès 2 à 3 ans en fonction du rythme de votre enfant. Avant l’écharpe de portage peut être aussi d’un bon soutien si vous avez besoin d’être libre de vos mains et / ou d’agir dans la précipitation. Pour les petits, les activités de transvasement peuvent aussi les occuper un moment 🙂

 

Ces parents qui nous inspirent

Et tellement d’autres comme Anaïs de Ma Famille au Végétal, Anaïs d’Un peu plus Green, Sarah de La Tambouille Presque Zéro Déchet, Julie de Ma Vie presque zéro déchet. Et j’en oublie certainement !

 

Les comptes & blogs que j’aime suivre et qui proposent de nombreuses activités

 

Les supports que nous utilisons à la maison, sans écran

Ces dernières années, plusieurs alternatives aux écrans ont fleuri pour permettre aux enfants de s’éveiller, je pense notamment aux compteuses ou encore aux enceintes pour enfants sans écran. A la maison nous avons 3 objets électroniques qui permettent d’occuper les enfants 🙂

Jooki et Lunii pour occuper les enfants

Le Jooki

C’est le premier que l’on a acheté pour Mini-Loup. Il s’agit d’une enceinte où l’enfant peut lancer différentes playlist via des figurines. En amont, les parents configurent les playlist, avec Spotify par exemple et associent une figurine à une playlist. Par exemple ici nous avons paramétré une playlist Disney, une autre avec des histoires racontées, une avec l’intégrale d’Henri Dès ou encore une avec la playlist Spotify spécial enfant. L’avantage aussi c’est que via l’application on peut gérer le son de l’appareil et l’arrêter.

La Lunii

Ce petit boîtier permet aux enfants de choisir différents paramètres et de se faire compter une histoire. Ils peuvent choisir le personnage, le lieu, un objet puis l’histoire se lance et il n’y a pus qu’à écouter ! Dernièrement Lunii a lancé une application pour enregistrer soi-même des histoires à intégrer au boîtier. Ils proposent aussi des packs pour changer les histoires présentes de base dans la Lunii.

Bookinou

La petite dernière qui ne devrait pas tarder à arriver à la maison puisque nous l’avons commandé il y a peu. Cette fois-ci ce sera pour Mini-Lion pour que papa, maman mais aussi les grands-parents et les tantes puissent enregistrer des histoires que nous pourrons diffuser à notre bout de chou afin qu’il se familiarise avec les voix de sa famille. Bookinou permet via une application d’enregistrer des histoires notamment avec un livre en support puis il faut associer une gommette à une histoire et la coller sur le livre qui va avec l’histoire. Ensuite il ne reste plus qu’à passer la gommette sur Bookinou pour lancer la compteuse 🙂

 

Pour tout ce qui relève de l’école, apprentissage et autre, nous fonctionnons avec des supports tirés de la méthode Montessori comme les lettres rugueuses par exemple. Pour l’anglais ce sont les petits mots du quotidien, Greg a aussi découvert en février 2021, une application sur tablette et smartphone qui s’appelle Holy Owly mais nous n’avons encore jamais sauté le pas.

 

Les revues et livres que Mini-Loup apprécient

  • La collection Kididoc de chez Nathan est génial pour l’apprentissage
  • Ainsi que les coffrets Montessori de Nathan également
  • Les magazines de Salamandre, ici Mini-Loup est abonné à Petite Salamandre (4 à 7 ans)
  • Ou encore les magazines « Le Monde des Animaux »

Revues pour enfants

Et les écrans dans tout ça ? Pourquoi sont-ils source de soucis chez les enfants ?

Je vous renvoie là vers 2 ouvrages car qui mieux que les professionnels pour en parler ?

« Votre enfant de 0 à 16 ans » du Pédiatre Arnault PFERSDORFF qui est une vraie mine d’or. Pour ceux qui regardent La Maison des Maternelles sur France 2, vous devez certainement le reconnaître 🙂

Ainsi que l’ouvrage du Docteur Anne-Lise DUCANDA nommé « Les tout-petits face aux écrans : comment les protéger« . Vous y trouverez plein d’info.

Mais pour résumer, il est recommandé le 0 écran avant 3 ans car les petits ont besoin d’avoir des interactions avec leur environnement ce que la TV ne peut leur offrir. A partir de 3 ans c’est à petite dose pour ne pas que cela ait de mauvais effets sur votre enfant. Quand Mini-Loup avait tout juste 3 ans, il a su expliquer à une de nos amies, comment utiliser Netflix, il connaissait la plateforme par coeur, comment vous dire que ça nous a traumatisé… Les écrans peuvent causer de graves dégâts sur la vision, le sommeil, la socialisation, la mémorisation ou provoquer des comportement agressifs, limiter la concentration ou encore la réactivité. Les enfants sont vite absorbés par les écrans, quand Mini-Loup voit un écran, plus rien n’existe autour, il est comme absent et aucune communication n’est possible. De plus, on s’est plusieurs fois fait la remarque en essayant de discuter avec lui pendant ou en sortie de film, qu’en fait il ne capte rien de ce qu’il se passe et est incapable de nous raconter ce qu’il vient de voir…

Enfin, je terminerai par le fait que si vos enfants ont l’habitude de regarder la TV, il ne vous sera peut-être pas possible de leur retirer cette habitude sans que cela ne les frustre et créé un vrai manque. Le Docteur Pfersdorff en parle dans son livre et donne quelques astuces pour arriver à dépasser cette frustration 🙂

 

N’hésitez pas à partager vos astuces en commentaire 😀