Culotte menstruelle pour des règles zéro déchet

C’est en surfant sur la chaine YouTube de Coline (Et pourquoi pas Coline) que je suis tombée sur une vidéo où elle parlait de son expérience avec « la culotte menstruelle » ! A ce moment, je n’avais franchement aucune idée de l’existence de cette alternative aux protections jetables et lavables et je me suis vite renseignée 🙂

En mai 2016, je vous partageais mon expérience sur les serviettes hygiéniques lavables et la cup, aujourd’hui je peux dire que j’ai définitivement adopté ces protections et que depuis que je les ai acheté, je ne les ai jamais quitté. J’en suis toujours aussi satisfaite 🙂

Mais revenons sur la culotte menstruelle, il s’agit en fait d’un slip (plusieurs coupes existent) qui contient une protection intégrée. L’intérêt ? C’est HYPER confortable et non je n’exagère pas du tout sur le hyper en majuscules 😀 Parce qu’en fait on ne la sent pas du tout, il n’y a vraiment pas d’effet couche.

Culotte menstruelle Thinx

Lorsque je la porte, c’est comme si j’avais une culotte tout à fait basique et quand on est déjà à fleur de peau lors de son cycle, le confort n’a franchement pas de prix ! Pour tester, je me suis orientée vers une marque américaine : Thinx. Avec quelques copines blogueuses nous avons fait une commande groupée car les culottes viennent malheureusement des Etats-Unis :/ L’avantage de chez Thinx c’est que leurs prix sont dégressifs en fonction du nombre de culottes achetées ! Nous avons donc eu 15 ou 20% de remise sur notre commande. Honnêtement mon seul regret aura été de ne pas en avoir commandé plusieurs…

La culotte menstruelle ok mais à quel moment ?

J’avoue ne pas avoir pris de gros risques et préférer porter cette culotte pour les règles en début et fin de cycle ou encore en complément de la cup les journées de gros flux. Elle fait très bien le travail et absorbe aussi bien qu’une serviette Médium chez Plim. Elle ne laisse échapper aucune odeur et cela serait dû à la présence de particules d’argent dans la membrane absorbante.

Si je dois donc résumer, les points positifs :

  • La culotte menstruelle se porte comme n’importe quel dessous
  • Elle est très confortable
  • Elle absorbe correctement en début / fin de cycle ou encore en complément d’une cup
  • Il n’y a aucune odeur [EDIT au 26/10/2018 : malgré les lavages, la culotte présente désormais une odeur pas très agréable :/]

Le seul point négatif est finalement le fait qu’elle vient de loin et qu’en plus d’une empreinte carbone élevée, on a la surprise d’une jolie taxe à l’arrivée 🙂

Avant culotte menstruelle Thinx Arrière culotte menstruelle Thinx
L’avant de la culotte L’arrière de la culotte

Ce qui est aussi vraiment top c’est que la protection remonte jusqu’en haut de la culotte à l’arrière, elle est donc une nouvelle fois très pratique pour la nuit !

MAIS la bonne nouvelle c’est que la marque française Plim (ma marque chouchou depuis près de 2 ans !) sort en ce début d’année 2018 une …? Bah une culotte menstruelle (pour ceux qui ne suivraient pas 😀 ) Je ne vous dis pas comment j’ai hâte de la découvrir et je reviendrai évidemment vers vous pour vous partager mon avis sur cette nouveauté de la marque 🙂 => EDIT du 26/10/2018 : je n’ai plus eu de nouvelles de la marque et n’ai donc jamais testé le produit.

En attendant, je vous souhaite une excellente année 2018 !! 🙂

 

26/10/2018 : retours sur la culotte menstruelle FEMPO

Pendant plusieurs mois j’ai cherché à me trouver une autre culotte menstruelle car une seule n’était pas assez suffisant pour mon cycle. J’essayais notamment de trouver une coupe comme celle de chez Thinx qui me correspond parfaitement. J’ai fini par me tourner vers la marque française FEMPO.

Début septembre j’ai commandé le modèle shorty car je n’aime pas du tout les coupes échancrées. Je dois avouer que j’ai eu une petite déception à l’arrivé de l’article car l’extérieur de la culotte est en synthétique (nylon & élasthane) et je préfère de loin le coton (j’avais pris une Thinx en coton bio). L’intérieur de la FEMPO est en coton par contre, ce qui est top. Je l’ai déjà essayé sur deux cycles et j’en ai recommandé une deuxième pour mon dernier cycle mais un retard de livraison (elle est victime de son succès) a fait qu’elle n’est pas arrivée à temps. Je testerai donc le roulement avec 3 culottes menstruelles au prochain.

Culotte menstruelle FEMPO

Mon avis sur la culotte de règles FEMPO

Elle fait le job, il n’y a pas à dire. Elle a une bonne capacité d’absorption, je la porte soit en complément de la cup, soit la nuit (sur les 2 premières nuits où j’ai un gros flux je n’ai pas eu de débordements – je ne porte pas la cup la nuit), soit seule en fin de cycle.

Pour l’instant cette culotte menstruelle ne sent rien – à voir dans le temps si cela perdure car après des mois d’utilisation et malgré les pré-trempages et les lavages, je trouve que la Thinx a développé une odeur pas forcément agréable :/

Enfin j’ai pris une taille au dessus et même si elle me va impeccablement, elle glisse, donc plusieurs fois par jour je dois la « remonter ». C’est là son seul point négatif.

Dans les prochains mois, j’aurais bien l’occasion de faire évoluer mon avis sur cet article 🙂

 

EDIT du 23/04/2019 et retour sur le Shorty Power++ de Fempo

Après plusieurs mois d’utilisation, je suis définitivement conquise par les culottes menstruelles Fempo. Ce souci de glissement s’est finalement stoppé suite à une petite perte de poids 😀 Et je suis super contente car malgré les nombreuses utilisations, elles ne sentent toujours rien !

Aujourd’hui j’ai 4 culottes pour flux classique et après test du shorty Power++ envoyé par la marque, j’en ai acheté un second.

Concernant le shorty Power++, si en effet la membrane absorbante est plus épaisse, elle reste discrète ! Perso je l’utilise la nuit car je ne porte pas de cup pour dormir, je vous en parlais dans mon article dédié aux protections hygiéniques zéro déchet publié en 2016 (le lien vers l’article est disponible un peu plus haut dans cet page) 🙂

Son gros avantage est que même si mon flux est abondant les 2 premières nuits, je n’ai eu aucun débordement ! C’est un point positif non négligeable quant on sait qu’avec les SHL j’avais tendance à me réveiller plusieurs fois dans la nuit pour vérifier si tout allait bien ou pour me changer et cela n’aidait franchement pas à passer de bonnes nuits !

 

Globalement, serviettes hygiéniques lavables ou culottes menstruelles ?

En attendant je dois dire que je préfère nettement la culotte de règles aux protections hygiéniques lavables. Je me sens bien plus à l’aise en journée comme la nuit et n’ai pas la crainte de débordement notamment lorsque je suis assise.

C’est aussi une alternative discrète… Tous les hommes ne sont pas forcément à l’aise avec le cycle de leur compagne, j’ai même parfois entendu que certains étaient dégoûtés par les saignements féminins. Bien heureusement pour moi, ce n’est pas le cas, ici on s’en fout pas mal puisque c’est LA NATURE 😀